Qui sommes nous ?
QUI a adhéré ?

Liste des membres du collectif mise à jour JANVIER 2017
cliquez ici


Plus de 1000 élus, de toutes tendances politiques, se sont inscrits au Collectif et/ou adhèrent à l'association.
Les élus ayant plusieurs mandats ne sont inscrits que sous l'un d'entre eux.
Si vous repérez des erreurs, merci de nous en faire part.


Actions d'élus
Doc, interventions

Fermer Documents du CEDPA

Fermer Informations

Fermer Interventions

Fermer Textes de référence

Recherche



Toutes les nouvelles !


précision pour "ré-occupation" - par Agnes le 12/11/2012 - 22:14

La manifestation du 17 novembre est bien à son origine, une manifestation de "ré-occupation" prévue de longue date par les occupant-e-s de la ZAD après les premières expulsions, avec le soutien de l'ACIPA.Elle gardera donc cet objectif premier mais, suite à ce qui s'est passé sur la zone depuis le 16 octobre, elle aura aussi  pour autres buts de dénoncer les violences, de réaffirmer une opposition grandissante au projet d'aéroport et de demander l'arrêt des expulsions et l'abandon dudit projet tout simplement !Le secrétariat

modification nom du CEDPA.....aéroport. - par France le 12/11/2012 - 13:51

Il me semble qu'il serait bien de rajouter au CEDPA le collectif d'élu-e-s doutant de la pertinence de l'aéroport  la négation  ne doutant plus de la pertinence ...., cela me semble plus actuel.

la manifestation dite de "réoccupation" - par perros le 11/11/2012 - 03:18

La manifestation dite de "réoccupation". Cela veut-il dire que vous ne soutenez pas les éventuels chantiers de (re)construction ?

Incompréhension - par titouleo le 09/11/2012 - 10:40

On nous avait dit concertation, économie, respect des hommes, égalité ..... Notre nouveau gouvernement a bien vite perdu la mémoire !!!!! Tout le monde peut se tromper, c'est comme cela que l'on avance quelquefois mais je ne pense pas que la répression soit une solution. Haut les coeurs aux résistants. Quel courage .e

Soutien sur France Inter - par Guillaume le 07/11/2012 - 01:36

Chronique datée de ce jour (06/11/2012)
http://www.dailymotion.com/video/xuvzus_on-va-tous-y-passer-guillaume-meurice_fun

te manque de terre agricole et penurie d'énergie - par riton le 06/11/2012 - 20:24

la productivité des sols diminuent dangeureusement en europe et le déreglement climatique va frapper de plein fouet le grand ouest dans les prochaines decennies. la perte de productivité va devoir etre augmenter par des surfaces supplémentaires. hors, a moins d'aller en afrique acheter de nouvelles terres, il semble plus important de preserver nos sols et nos terres.

il en est de même pour nos forets et le bocage. la mauvaise gestion du bocage et des forets durant les dernieres decennies va creer un  manque de bois pour ce chauffer ( le cout de l énergie va fortement augmenter ds les futures années et la demande de bois va exploser).

ayant fait, une simulation technique pour la bretagne, en 2030, nous devrions nous trouver en penurie de bois energie (sans compter le bois oeuvre).

dc tout ce qui permet de maintenir le bocage et les boisements est necessaire.

riton

(conseiller ressources naturelles aupres des élus)


les nouveaux parasites agricoles - par riton le 06/11/2012 - 20:14

le grand ouest a une agriculture basée sur l elevage industrielle donc tres fragile a tous les parasites nuisibles.

on sait aussi que les aéroports sont des zones d'adaptabilité pour les nouveaux parasites venant des pays étrangers.

je mets en garde concernant la mise en place d'un aéroport international en plein milieu de zone d'elevage. le risque majeur est l'arrivée de nouvelles maladies pouvant ruinées l  économie agricole du grand ouest.


des terres agricoles ok mais pour quoi faire - par prunelle le 05/11/2012 - 23:42

Totalement contre cet aéroport comme contre tout projet sacrifiant des terres dont l'avenir de la planète et de l'humanité aura besoin, je me pose toutefois la question de savoir de ce que la France fait de ses terres agricoles et si elles ne les sacrifie pas de toute façon. Le bocage de Notre Dame des Landes est peut-être encore bien préservé, en grande partie du fait de la menace qui pèse sur lui depuis des années, mais tout le bocage de l'ouest se meurt et est en grande partie déjà mort. Partout on ne voit que du maïs, les prairies sont retournées, les haies ont été dégagées, les pluies entraînent la terre et les produits dans les rivières, les ressources en eau sont polluées, les sols se désagrègent, on ne les maintient qu'à coup d'azote et on fait bouffer aux vaches cette dégueulasserie d'ensilage. Pour finir les gens sont de plus en plus allergiques au lait, il n'y a plus d'emplois dans les campagnes, les villages se meurent aussi, avec le bocage. Je suis soulagée que des élus se révoltent contre des projets pharaoniques inutiles mais je voudrais aussi qu'ils s'élèvent en même temps contre cette évolution agricole mortifère qui depuis 50 ans fabrique du béton vert (les oiseaux et les abeilles disparaissent des campagnes), pollue, uniformise les paysages, vide les territoires. Quel autre projet pour les campagnes que leur urbanisation ou leur mort écologique et paysanne ? Et pour s'élever contre cette évolution, il faudrait combattre l'agro industrie et la FNSEA, et intervenir dans le débat européen pour que la PAC soit enfin un projet d'avenir écologique et humain pour nos territoires. On a besoin des élus pour ça, qu'ils s'intéressent à ce qui se passe dans les champs et qu'il pèsent le poids qu'ils peuvent pour que la France ne joue pas contre sa paysannerie et l'écologie au niveau européen. Sauver le bocage ok, mais le sauvera t-on vraiment si on ne s'intéresse pas à tout ce qui se joue en agriculture, j'en doute...

et le CO² dans tout cela - par riton le 04/11/2012 - 10:04

je me pose la pertinence de cet aéroport. ce projet va augmenter considérablement la charge de CO² du fait du déplacement des voyageurs avec leur vehicule vers cet aeroport.

de plus en periode de crise alimentaire, supprimer des espaces agricoles en plein revolution climatique, je pense que certains elus sont completement deconnectés des réalités a venir.

de plus que faire des 2 aéroports restants: rennes et nantes.

et la surface nécessaires pour creer des lignes ferroviaires (entre rennes et nantes)

NB: il en est de même pour la LGV: on créé des gares en exterieur des villes ce qui va augmenter le C O² dans l'air du fait des deplacements des voyageurs

riton


Aéroport, LVG, autoroute, merci le PS - par dany le 02/11/2012 - 11:19

Vous avez Ayrault arque-bouté sur son  Ayraultport, nous avons Rousset tout aussi arque-bouté sur ses projets d'un autre âge. Après l'A 65 destructrice de terres agricoles, de zones et d'espèces naturelles protégées, qu'il a menée à marche forcée, malgré les oppositions et les études démontrant son inutilité, confirmée depuis 2 ans, il persiste et signe sur sa LGV tout autant destructrice, même plus puisqu'elle couperait des villages en 2, et récidive en laissant mettre en autoroute payante (A 63) la RN 10 gratuite, payée par nos impôts, qui n'en demandait pas tant. Tout cela concédé au privé, mais qui par effet de boomerang reviendra sur nos feuilles d'impôt pour cause de non rentabilité, pas fous les gars du BTP savent protéger leurs intérêts.
Tenez bon, la France entière commence à comprendre où nous mènent ces grands projets inutiles et l'argent va bientôt manquer pour les financer. Notre dame des Landes, c'est notre Larzac, sauf qu' à l'époque l'ennemi était de droite.
Bonnet blanc et blanc bonnet, même poche pour tous.d

DébutPrécédent [ 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ] 10 pages suivantesSuivantFin
Prochaines dates
 


8 - 9 JUILLET
2017

rassemblement
annuel



pour régler
votre cotisation 2017

bulletin
d'adhésion


Agenda du site de l'Acipa

 Retrouvez le CeDpa sur Facebook

Courriers, Etudes

Fermer Communiqués

Fermer Courriers du CéDpa et réponses

Fermer Echanges avec la DGAC

Fermer Etude Consolidation du sol de NDL

Fermer Etude Optimisation Nantes Atlantique

Fermer Etude Plans d'exposition au bruit (PEB)

Fermer Etude Seuils de plafonnement

Fermer Etude économique indépendante

Fermer L'étude bidon du CG 44

Revue de presse

Lien vers la revue de presse de l'Acipa
(actualisée très régulièrement)
  
ici


si le lien ne fonctionne pas, recopiez cette adresse dans votre navigateur :
http://acipa.presse.free.fr/
Articles/body_articles.htm


Visites

 374705 visiteurs

 1 visiteur en ligne

^ Haut ^