Qui sommes nous ?
QUI a adhéré ?

Liste des membres du collectif mise à jour SEPTEMBRE 2017
cliquez ici


Plus de 1000 élus, de toutes tendances politiques, se sont inscrits au Collectif et/ou adhèrent à l'association.
Les élus ayant plusieurs mandats ne sont inscrits que sous l'un d'entre eux.
Si vous repérez des erreurs, merci de nous en faire part.


Actions d'élus
Doc, interventions

Fermer Documents du CEDPA

Fermer Informations

Fermer Interventions

Fermer Textes de référence

Recherche



Toutes les nouvelles !


Info de la part de Nexus - par agnes le 12/04/2012 - 10:02

Information à tous les Elu(e)s
Réplique à Tribune du Maire de Nantes
------------------------------

Objet-
- Projet aéroport Notre Dame des Landes au dessus des besoins et des moyens
- Un réordonnancement des projets transports dans l'Ouest
- Tribune de M. Jean Marc Ayrault dans Ouest-France du 22 Mars 2012


Madame, Monsieur,

Vous trouverez ci-dessous le lien vers un courrier que l'association NEXUS
a adressé dernièrement à Monsieur Jean Marc Ayrault, Maire de Nantes.

Dans cette correspondance, l'association NEXUS répond à sa tribune parue
dans Ouest France du 22 Mars 2012 et relative à ses mobiles pour la
construction d'un nouvel aéroport, à savoir:  "raison de sécurité" et
"nécessité pour l'avenir".
Dans sa réponse l'association note le vide de son argumentation. Elle lui
demande également de ne pas confondre ses conceptions d'aménagement de sa
ville et le besoin en équipement transport des populations et des
entreprises de l'Ouest Atlantique.
L'association invite enfin Monsieur le Maire de Nantes à placer sans
retard les gros projets transport impliquant sa ville dans un ordre de
réalisation correspondant aux besoins véritables.

Veuillez agréer, Madame, Monsieur, l'expression de notre respectueuse
considération.


Le bureau
NEXUS Asso
contact : lgvjusquanantes@nexus.asso.fr
site : http://www.nexus.asso.fr

Pj -
lettre NEXUS Asso du 10 Avril 2012 à Monsieur Jean Marc Ayrault
http://www.nexus.asso.fr/IMG/pdf/nexus_10-04-2012_lettre_jean-marc-ayrault.pdf

Communiqué de presse - par agnes le 11/04/2012 - 08:23

  Ce matin, mercredi 11 avril 2012, deux paysans ayant reçu l'ordonnance d'expropriation concernant le projet d'aéroport à Notre Dame des Landes(44), commencent une grève de la faim.   Avec leur comité de soutien, ils sont installés devant le Monument de la Résistance, au Pont Morand à Nantes.   Leur acte de résistance et de solidarité est aussi un cri de colère envers l'obstination du monde politique à vouloir détruire et bétonner. Il a pour objectif d’obtenir, de la part de tou-te-s les candidat-e-s à l’élection présidentielle, un engagement pour l’abrogation de la Déclaration d’Utilité Publique du projet d’aéroport.   De plus en plus de citoyen-ne-s dénoncent le gaspillage de terres agricoles pour des projets inutiles (l’aéroport de Notre Dame des Landes en est un !) et l’utilisation de fonds publics à des fins privées.   Le comité de soutien aux grévistes appelle la population à venir les soutenir par leur présence.  

Non réponse de François Fillon - par agnes le 26/03/2012 - 18:53

La lettre envoyée à François Fillon le 20 janvier 2012 et reçue par ses services le 23 janvier est restée sans réponse sous 2 mois ; cette non-réponse vaut refus d'abroger la Déclaration d'Utilité Publique comme demandé dans le courrier ; le recours devant le Conseil d'Etat va donc être envoyé cette semaine par les avocats du CéDpa.

Géoportail - par debon_Aline le 26/03/2012 - 18:43

Sur le site du Géoportail, les pistes de l'aéroport apparaissent, représentées sur une carte comme si elles y étaient déjà, comme si elles existaient déjà, comme si elles étaient déjà construites.

http://www.geoportail.fr/visu2D.do?ter=metropole

_dans la colonne de gauche, cliquer sur "CARTES" pour faire apparaitre la zone concernée sous forme de carte (cartes de l'IGN)
_cliquer sur "Cartes IGN"
_positionner la carte sur Nantes
_effectuer un grossissement, soit avec la molette de la souris si vous avez une souris avec molette, soit avec l'échelle de la carte, à droite de celle-ci (dans la colonne à droite de l'écran indiquée "Outils") , puis effectuer plusieurs grossissements successifs (centrer la carte sur le nord-ouest de Nantes (le nom Notre-Dame-des-Landes n'apparait pas sur les premières cartes, celles à petite échelle), autant que nécessaire jusqu'à arriver à sur Échelle 1:64000, entre Dépt. (pour département) et Ville, juste au dessus de l'intitulé Ville (intitulé de la colonne "Outils").

Les pistes n'apparaissent que sur cette échelle-là de la carte.
Les pistes, ce sont les deux traits blancs transversaux orientés SSO-NNE, qui passent sous les noms des lieux-dits les Domaines et le Liminbout pour la piste Nord, et entre les noms des lieux-dits Les Planchettes, La Boissière et La Noë Verte pour la piste Sud.

Une manière de faire un pied-de-nez à ceux qui ne veulent pas de l'aéroport?

Manif du 24 mars : communiqué de presse du CéDpa - par agnes le 21/03/2012 - 14:04

Communiqué du CéDpa - 21 mars 2012               Le collectif des élu-e-s doutant de la pertinence de l’aéroport de Notre Dame des Landes rappelle qu’il n’a reçu aucune réponse des porteurs de projet (État et  grands élus locaux) depuis l’automne 2011 et la sortie de l’étude économique montrant le coût réel pour la collectivité de la poursuite de ce projet. Et ce, alors que de nombreux  clignotants sont au rouge : coût du pétrole, situation financière des collectivités locales et de l’État, difficultés des compagnies aériennes…Il appelle ses adhérent-e-s à participer à la manifestation pacifique et festive prévue le 24 mars prochain à Nantes pour défendre par leur présence le maintien d’une agriculture vivante dans un  bocage remarquable, et  un aménagement du territoire respectueux  des populations qui y vivent.             Le CéDpa

Soutien aux propriétaires - par agnes le 09/02/2012 - 09:47

 8 propriétaires qui ont refusé de vendre leurs terrains à l'amiable à AGO/VINCI sont convoqués le mercredi 15 février à 9H30 au Tribunal de Grande Instance à Nantes ; ils demandent le soutien des opposants au projet d'aéroport ;
Le CéDpa invite donc ses adhérents à être présent ce jour-là en nombre ;

Une motion votée au conseil municipal de Blain le 15 décembre 2011 - par Genev le 20/12/2011 - 10:19

Préambule

A la demande du collectif d’élus opposés au projet de nouvel aéroport à Notre Dame des Landes, le cabinet d’études européen indépendant CE-Delft a passé au crible l’analyse économique globale de l’enquête d’utilité publique de 2006.

Une « Analyse globale coûts/bénéfices » ou SCBA est une analyse socio-économique qui chiffre autant que possible toutes les conséquences du projet et montre alors s’il procure une amélioration de la richesse pour la collectivité dans son ensemble.

Une SCBA diffère fondamentalement d’une analyse financière (pratiquée dans le monde des affaires) qui révèle les coûts et avantages pour l’entreprise.

Une SCBA, elle, estime l’intérêt public d’ensemble.

La SCBA faite par CE-DELFT relève des irrégularités, des omissions, des erreurs de calculs… Au final, réévalué sur des bases correctes, le projet représenterait un coût pour la collectivité qui pourrait se chiffrer à plus de 600 millions d’euros alors que le dossier d’enquête publique de 2006 montrait un bénéfice global de plusieurs centaines de millions d’euros.

Le cabinet a par ailleurs comparé les coûts/bénéfices  du maintien de  l’aéroport actuel en l’optimisant  par rapport  à  la construction d’un nouvel aéroport. Sa conclusion : le maintien de la plate-forme actuelle est clairement plus avantageux.

______________________

Destinataires de la motion  :

Le Premier ministre, la Ministre de l'Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement, le Ministre auprès de la ministre de l'Ecologie, du Développement durable, des Transports et du Logement, chargé des Transports. 

Texte de la motion :

Le 9 février 2008, le décret déclarant d’utilité publique les travaux nécessaires à la réalisation du projet d’aéroport pour le Grand Ouest à Notre Dame des Landes et de sa desserte routière fut signé par le Premier ministre, le ministre de l’écologie, du développement et de l’aménagement durable et le secrétaire d’état aux transports.    

Ce décret s’appuyait sur une enquête d’utilité publique qui s’est déroulée fin 2006 et qui présentait une analyse économique globale coûts/bénéfices (SCBA).

Une étude récente, commandée à un cabinet d’études néerlandais, CE Delft,  par le Comité des élus qui doutent de la pertinence du projet d’aéroport (le CéDpa), a révélé des erreurs, omissions et irrégularités dans cette SCBA de 2006.

 Elle pointe notamment :

·       L’absence d’une analyse des risques.

·       L’absence de chiffrage d’un scénario alternatif (exigée par la loi LOTI du 30 décembre 1982), par exemple la modernisation et l’agrandissement de l’actuel aéroport Nantes Atlantique

·       La non-prise en compte de certains coûts comme la construction du tram-train

·       La non-prise en compte de l’amélioration prévue du TGV (construction du barreau sud)

·       La non-prise en compte de l’hypothèse d’un prix du pétrole plus élevé (prix qui a déjà explosé par rapport aux prévisions)

·       La non-prise en compte du coût de la gestion de l’eau, des coûts de compensation de la suppression ou de la dégradation des zones humides

·       Une surévaluation des bénéfices escomptés du projet par une erreur importante de la valeur donnée au temps d’une part, par l’intégration à tort des revenus des taxes, d’autre part.

Cette  étude apporte des éléments nouveaux (non pris en compte dans la SCBA de 2006) sur la pertinence économique du projet. Elle conclut à un déficit global pour la collectivité.

Par ailleurs, le projet porté par Vinci présente de nombreuses différences avec le projet initial qui a obtenu la DUP.

Le conseil municipal de Blain, considérant 

- La conclusion de cette étude qui souligne « un besoin très sérieux d’analyse complète des coûts et bénéfices de toutes les options concernant l’amélioration du trafic aérien pour la région nantaise »
- Le  contexte économique mondial actuel et les mesures de rigueur budgétaire  annoncées qui toucheront nos concitoyens dans des domaines essentiels tels que la santé, l’éducation et le social,

-
Son soutien à une agriculture de proximité et son souci d’un développement durable du territoire,

    Soutient le CéDpa dans sa demande d’abrogation de la DUP
   Demande la prise en compte par l’Etat des résultats de l’étude de CE Delft,
   Demande une étude complète, sérieuse et indépendante sur l’optimisation de l’actuel aéroport de Nantes Atlantiqu
e.

Cette motion a été votée le 15 décembre 2011avec 23 voix POUR, 5 contre (la minorité) et 1 abstention


l’étude économique indépendante a de quoi déranger - par Genev le 11/12/2011 - 20:27

Les résultats de l’étude économique réalisée par le cabinet néerlandais CE Delft dérangent et il y a de quoi. Ils montrent que l’étude initiale qui a participé à fonder la Déclaration d’Utilité Publique du projet a été pipeautée. C’est grave. Certains prétendent aujourd’hui que l’étude n’est ni sérieuse, ni indépendante. Cela leur permet d’éviter de répondre sur le fonds des critiques émises.
 
CE Delft qui a eu pour mission d’expertiser l’étude économique initiale, est spécialiste des analyses globales coûts/bénéfices imposées pour ce type de projet, il a rédigé le manuel néerlandais en la matière et conduit de nombreuses analyses de ce type. Ses experts ont vérifié si les règles en ce domaine avaient été ou non respectées dans l’étude économique initiale de 2006 réalisée pour l’Enquête publique sur le projet de nouvel aéroport à Notre Dame des Landes. Leur réponse : le travail a été fait globalement dans les règles, par des professionnels, mais certaines directives n’ont pas été respectées. Et systématiquement, ces non respects avaient pour conséquence soit une réduction des coûts estimés du projet, soit une augmentation de ses bénéfices… Hum.
 
Leur expertise a aussi consisté à vérifier les calculs, quand cela était possible. Ce faisant, ils ont trouvé une « erreur » assez énorme : la valeur donnée à une heure de temps de trajet retenue est cinq fois supérieure à la valeur habituelle. Et cette « erreur » a permis une large surestimation du bénéfice principal du projet, le gain en temps de trajet pour les passagers.
 
Certains peuvent dire qu’il s’agit de détails mais ils sont doublement déterminants : 1) les coûts et bénéfices ont pu être réévalués sur des bases correctes, et même en gardant des hypothèses optimistes d’évolution du trafic, le projet de Notre Dame des Landes représente non plus un gain, mais un coût pour la collectivité ; 2) que des professionnels aient commis ce genre d’erreurs, toutes orientées pour démontrer sur le papier l’intérêt économique du projet, pose de graves questions d’éthique et de démocratie.
 
Enfin, CE Delft ne s’est pas contenté de regarder à la loupe les différents paramètres de l’analyse initiale, il en a discuté un grand nombre d’hypothèses, avec une largeur de vue qui a semblé manquer aux artisans de l’étude initiale. L’aire de chalandise a été discutée avec notamment une remise en cause des 170 000 passagers annuels qui viendraient de Rennes (bientôt à 1h30 de Paris) et des 75 000 qui viendraient de Paris (!). Question accessibilité, il a été remarqué que les coûts du tram-train ne sont pas intégrés alors que ses bénéfices le sont… Question accessibilité bis, il a été souligné que l’aéroport actuel de Nantes est desservi par une voie ferrée qui le relierait facilement aux différentes villes de la région si on arrêtait de la réserver au seul trafic marchandises (moyennant des rénovations).
Mais, c’est moi qui l’ajoute, comme la rentabilité de la plate-forme repose sur ses 5700 places de parking (avec un record national du rapport nombre de places de parking/nombre de passagers…), on comprend que les gestionnaires ne soient guère intéressés.
 
Enfin, le nombre de passagers a certes augmenté à Nantes ces dernières années (moyenne annuelle de 6,8 % sur 2006-2010 et non pas un taux à deux chiffres comme un lecteur de Ouest France l’affirme), tout en conservant un nombre de mouvements stable (sauf cette dernière année). CE Delft ne le conteste absolument pas, il table sur une poursuite de cette croissance, mais moins forte que celle prévue par l’étude initiale, compte-tenu d’un certain nombre de paramètres qui n’avaient pas été pris en compte.  

Précision sur le coût du plan environnemental - par Therese le 23/11/2011 - 23:52

A propos de l'étude économique commandée par le CEDPA, je me permets d'attirer votre attention sur une imprécision qui à mon sens nécessite d'être corrigée. En effet, page 27, dans le § 2.14 "Plan environnemental", dans l'exemple du coût de plantation d'un montant de 15 110 € , il convient de préciser que cela représente 3000 m linéaires de nouvelles haies et qu'il s'agit d'un coût minimum de la plantation : 5 € / mètre linéaire.

Rendez-vous le 12 novembre à Paris ! - par Genev le 07/11/2011 - 22:05

SAMEDI 12 NOVEMBRE 2011 : ENTRONS NOMBREUX Á PARIS AVEC LA CARAVANE DE LA TRACTO-VÉLO ! 10H30  Porte d’Orléans : point de jonction de la tracto-vélo avec les passagers des cars venant de province et  des personnes voulant accompagner l’entrée dans Paris  11H : départ de la caravane Tracto-Vélo élargie, au rythme des piétons, vers le Sénat ; déambulation festive, animalière  et agricolement  colorée… 12H30 : halte devant le Sénat : intervention d’élu-e-s nationaux et européens 13H : arrivée Place Honnorat (entre Jardins Luxembourg et Jardins Observatoire) – accueil du collectif parisien co-organisateur  -  interventions de la coordination des opposants et du collectif d’élu-e-s sur l’étude économique indépendante réalisée – pique-nique participatif : rillettes, fromage,  muscadet disponibles ; musique, théâtre, chansons, expo photos,… – interventions de délégations d’organisations en lutte contre d’autres projets dans le cadre de la convergence des luttes - actions de sensibilisation des paysans de Notre Dame des Landes pour la sauvegarde des terres agricoles 16H – fin de la manifestation et  retour des cars Plus de renseignements sur la tracto-vélo  au 06 33 01 63 98 http://tractovelo-ndl-2011.blogspot.com

DébutPrécédent10 pages precédentes [ 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 ] 2 pages suivantesSuivantFin
Prochaines dates
 


26 novembre
2017

promenades
sur la Zad


pour régler
votre cotisation 2017

bulletin
d'adhésion


Agenda du site de l'Acipa

 Retrouvez le CeDpa sur Facebook

Courriers, Etudes

Fermer Communiqués

Fermer Courriers du CéDpa et réponses

Fermer Echanges avec la DGAC

Fermer Etude Consolidation du sol de NDL

Fermer Etude Optimisation Nantes Atlantique

Fermer Etude Plans d'exposition au bruit (PEB)

Fermer Etude Seuils de plafonnement

Fermer Etude économique indépendante

Fermer L'étude bidon du CG 44

Revue de presse

Lien vers la revue de presse de l'Acipa
(actualisée très régulièrement)
  
ici


si le lien ne fonctionne pas, recopiez cette adresse dans votre navigateur :
http://acipa.presse.free.fr/
Articles/body_articles.htm


Visites

 420075 visiteurs

 10 visiteurs en ligne

^ Haut ^