Qui sommes nous ?
QUI a adhéré ?

Liste des membres du collectif mise à jour SEPTEMBRE 2017
cliquez ici


Plus de 1000 élus, de toutes tendances politiques, se sont inscrits au Collectif et/ou adhèrent à l'association.
Les élus ayant plusieurs mandats ne sont inscrits que sous l'un d'entre eux.
Si vous repérez des erreurs, merci de nous en faire part.


Actions d'élus
Doc, interventions

Fermer Documents du CEDPA

Fermer Informations

Fermer Interventions

Fermer Textes de référence

Recherche



Etude Plans d'exposition au bruit (PEB) - PEB 2025, 2030, 2040 ADECS- déc 2017

Sur la question du bruit et des trajectoires, nous regrettons vivement que la médiation sur le dossier NDDL (juin-décembre 2017) n’ait pas décidé de faire travailler un bureau extérieur (comme l’avaient suggéré l’ACNUSA et le CGEDD). Les médiateurs ont à la place organisé plusieurs réunions de controverse, plaçant l’Atelier Citoyen et le CéDpa face à la DGAC.

 

En 2013, les cartes de bruit élaborées par la DGAC montraient que les zones impactées par le bruit allaient s'agrandir, notamment sur Nantes. Nos propres études (CéDpa et Atelier Citoyen) disaient le contraire : le progrès technique des avions allait faire régresser les zones de bruit.

 

Le débat avec la DGAC a permis un rapprochement sur un point important, la flotte à prendre en compte à l’avenir : introduction d’avions plus modernes donc moins bruyants.

 

En revanche des désaccords forts persistent sur :

 

L’emport et le nombre de mouvements : la DGAC prend des hypothèses d’emport très faibles, ce qui induit un nombre de mouvements commerciaux important. Nos hypothèses d’emport sont plus hautes, basées sur l'évolution actuelle (l’emport est de 97 en 2016, de 99 en moyenne mobile sur 12 mois, en octobre 2017) ce qui induit un nombre de mouvements inférieur aux prévisions de la DGAC.

 

Emport

2025

2030

2040

DGAC

94

98

107

Atelier Citoyen

110

120

140

 

Mouvements

2025

2030

2040

DGAC

64 800

69 700

80 700

Atelier Citoyen

54 700

58 300

64 400

 

Les trajectoires à suivre : la DGAC propose que les avions arrivent par le nord dans l’axe de la piste, guidés par un ILS de catégorie 3 (sans préciser où il serait implanté donc laissant le doute sur la faisabilité de l’opération). Cette proposition modifierait les populations aujourd’hui impactées au nord, cela ne nous paraît pas pertinent. Notre proposition tient compte de la réglementation, assure l’accessibilité de NA quelles que soient les conditions météo, et garde grosso modo les mêmes zones de survol qu’aujourd’hui. Pour l’atterrissage par le nord, nous proposons de conserver la procédure actuelle conventionnelle VOR décalée de 13°, et d’ajouter une trajectoire décalée de 5 °Est par rapport à la piste, guidée par un ILS de catégorie 1 pour permettre l’atterrissage par tous les temps.  

 

La proportion de vols de nuit : la DGAC mise sur une augmentation des vols de nuit, alors que nous proposons des restrictions, voire un couvre-feu (23h – 6h), ce qui relève d’une décision politique et non technique.

 

Le partage de l’utilisation la piste entre le nord et le sud : aujourd’hui 60 % des atterrissages se font par le sud et 40 % par le nord. La DGAC affirme que ce sera l’inverse à terme en exagérant l’interprétation de nouvelles réglementations en cours d’adoption à l’échelle européenne, liées au vent à l’atterrissage. De notre côté, sur la base de preuves météo, nous estimons que l’on pourra continuer à privilégier l’arrivée par le sud pour éviter le survol de Nantes.

 Rappel : ce sont les atterrissages par le nord qui impactent Nantes, Rezé et Bouguenais. Les autres mouvements, décollages vers le nord, atterrissages et décollages par le sud impactent Rezé, Bouguenais, et Saint-Aignan. Les populations touchées par le bruit le plus fort sont évidemment les habitants des Couëts et de Saint-Aignan.

 

La plupart des hypothèses de la DGAC « chargent la barque » pour produire des zones de bruit qui risquent d’effrayer élus et habitants de Nantes.

 

Après écoute des propositions des uns et des autres, les médiateurs ont défini leurs propres hypothèses pour un scénario de référence et deux variantes pour lesquels ils ont demandé à la DGAC de cartographier des cartes de bruit pour 2025 (6 M passagers), 2030 (7 M) et 2040 (9 M). La DGAC refusant de cartographier plus de 3 cartes dans le cadre de la médiation, nous avons été contraints de faire faire des simulations de cartes de bruit par Adecs Airinfra à partir de nos propres hypothèses.

 

Hypothèses de l'Atelier Citoyen et du CéDpa pour les cartes de bruit prévisionnelles

Communes aux deux scénarios

  • Emport et nombre de mouvements

 

2025

2030

2040

Emport

110

120

140

Mouvts commerciaux

54 695

58 255

64 378

Mouvts  non commerciaux

18 000

18 000

18 000

  • 2 trajectoires d’atterrissages par le nord :

- conventionnelle décalée de 13° comme aujourd’hui
- de précision, décalée de  5° guidée par l’ILS offset catégorie 1

  • Pente de 3,1 ° comme aujourd’hui
  • 3% de vols entre 22h et 23h et aucun vol entre 23h et 6h 
  • Entre 22h et 23h, 20 % des arrivées par le nord ; 80 % par le sud 

   Scénario A 

-        40 % des arrivées par le nord ; 60 % par le sud (comme aujourd’hui)

-        Parmi  les arrivées par le nord, 10 % avec la procédure de précision décalée de 5 °

 Scénario B 

-        45  % des arrivées par le nord ; 55 % par le sud

-        Parmi  les arrivées par le nord, 40 % avec la procédure de précision décalée de 5 °


Principaux résultats :

  • les superficies des périmètres de bruit de 2025 et de 2040 sont de 45 % plus faibles que celles du PEB en vigueur : des zones des communes environnantes ne sont plus soumises à la contrainte de non densification de la zone C.
  • Il y a peu de différences de contours entre 2025 et 2040 : le progrès technologique des avions "gomme" la croissance du nombre de mouvements.
Pour plus d'éléments sur nos travaux dans le cadre de la médiation, voir la rubrique Travaux pour la médiation.

Scénario A - 2025

Contours_ScenA_2025_red.png

Scénario A - 2030

Contours_ScenA_2030_red.png

Scénario A - 2040

Contours_ScenA_2040_red.png

Scénario A - Ensemble des contours 2025-2030-2040

Contours_ScenA_ALL_red.png

Scénario B - 2025

Contours_ScenB_2025_red.png

Scénario B - 2030

Contours_ScenB_2030_red.png

Scénario B - 2040

Contours_ScenB_2040_red.png

Scénario B - Ensemble des contours 2025-2030-2040

Contours_ScenB_ALL_red.png





Date de création : 24/11/2017 - 16:38
Dernière modification : 12/12/2017 - 22:31
Catégorie : Etude Plans d'exposition au bruit (PEB)
Page lue 618 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


Prochaines dates
Courriers, Etudes

Fermer Communiqués

Fermer Courriers du CéDpa et réponses

Fermer Echanges avec la DGAC

Fermer Etude Consolidation du sol de NDL

Fermer Etude Optimisation Nantes Atlantique

Fermer Etude Plans d'exposition au bruit (PEB)

Fermer Etude Seuils de plafonnement

Fermer Etude économique indépendante

Fermer L'étude bidon du CG 44

Fermer Travaux pour la médiation

Revue de presse

Lien vers la revue de presse de l'Acipa
(actualisée très régulièrement)
  
ici


si le lien ne fonctionne pas, recopiez cette adresse dans votre navigateur :
http://acipa.presse.free.fr/
Articles/body_articles.htm


Visites

 489931 visiteurs

 1 visiteur en ligne

^ Haut ^