Qui sommes nous ?
QUI a adhéré ?

Liste des membres du collectif mise à jour SEPTEMBRE 2017
cliquez ici


Plus de 1000 élus, de toutes tendances politiques, se sont inscrits au Collectif et/ou adhèrent à l'association.
Les élus ayant plusieurs mandats ne sont inscrits que sous l'un d'entre eux.
Si vous repérez des erreurs, merci de nous en faire part.


Actions d'élus
Doc, interventions

Fermer Documents du CEDPA

Fermer Informations

Fermer Interventions

Fermer Textes de référence

Recherche



Communiqués - Trop c'est trop ! - 2 nov 17

Communiqué de presse du CéDpa 
2 novembre 2017
 

Trop c'est trop !

Les trois associations pro transfert reçues en début de semaine hurlent à nouveau à la partialité supposée des médiateurs. Mais cette fois, elles vont plus loin, affirmant que « des négociations parallèles seraient menées avec les opposants en dehors des lieux officiels » et que ces mêmes opposants auraient été associés au choix des experts missionnés.
           
Le CéDpa répète qu’il n’a pas participé au choix des experts, ni à la définition des missions qui leur ont été confiées. Il n’a aucune idée de ce que seront les rapports de ces expertises. Sur la question du bruit et du PEB, le CéDpa regrette vivement qu’une tierce expertise n’ait pas été menée, contrairement à ce qu’avaient suggéré l'Autorité de Contrôle des Nuisances Aéroportuaires (ACNUSA) dans son rapport de 2013 et le Conseil Général de l’Environnement et du Développement Durable (CGEDD) dans son rapport de mars 2016. Parce que la médiation a choisi de travailler avec la DGAC sur ces questions et que cette administration ne fait pas preuve d’impartialité, le CéDpa doit faire travailler en parallèle son propre cabinet d’experts.
 
Quant à l’affirmation de rencontres parallèles (pourquoi pas occultes et complotistes, tant qu’on y est) elle est tout bonnement ridicule. Le CéDpa a rencontré les médiateurs soit à la Préfecture de Nantes (principale et annexe), soit au ministère boulevard Saint-Germain pour des réunions de controverse avec la DGAC.
 
Enfin, on est en droit de se demander pourquoi les trois associations qui disent se préoccuper des riverains de Nantes-Atlantique n’ont jamais agi pour limiter les nuisances dans l’attente du transfert en demandant la révision du PGS désormais inadéquat, la limitation des vols de nuit, l’augmentation de la tarification pour les avions bruyants, etc. Quelle est leur crédibilité alors qu’ils n’ont pas posé un seul acte qui prouve leur réelle volonté d’améliorer la situation pour les riverains ?



Date de création : 02/11/2017 - 13:02
Dernière modification : 02/11/2017 - 13:02
Catégorie : Communiqués
Page lue 61 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


Prochaines dates
 


26 novembre
2017

promenades
sur la Zad


pour régler
votre cotisation 2017

bulletin
d'adhésion


Agenda du site de l'Acipa

 Retrouvez le CeDpa sur Facebook

Courriers, Etudes

Fermer Communiqués

Fermer Courriers du CéDpa et réponses

Fermer Echanges avec la DGAC

Fermer Etude Consolidation du sol de NDL

Fermer Etude Optimisation Nantes Atlantique

Fermer Etude Plans d'exposition au bruit (PEB)

Fermer Etude Seuils de plafonnement

Fermer Etude économique indépendante

Fermer L'étude bidon du CG 44

Revue de presse

Lien vers la revue de presse de l'Acipa
(actualisée très régulièrement)
  
ici


si le lien ne fonctionne pas, recopiez cette adresse dans votre navigateur :
http://acipa.presse.free.fr/
Articles/body_articles.htm


Visites

 420081 visiteurs

 11 visiteurs en ligne

^ Haut ^